Marie-France Lalonde visite la halte-accueil jeunesse au CRCCOC

C’est en partageant un repas que les adolescents ont pu discuter avec madame Lalonde de l’importance d’avoir des activités organisées, des occasions d’échanger avec d’autres jeunes de leur communauté ainsi que des opportunités informatives, telles sa visite au CRCOC. Les jeunes ont profité de cette rencontre pour questionner avec entrain Mme Lalonde au sujet de ses tâches et de ses responsabilités en tant que députée provinciale.

« Les jeunes profitent de la halte-accueil pour s’amuser, partager et apprendre, par le fait même, des stratégies communicationnelles gagnantes, tout en rencontrant de nouveaux amis. Notre rôle est d’encadrer, de soutenir et d’appuyer les jeunes et de les encourager à pratiquer des habiletés dans un espace sain et sécuritaire». raconte Tanya Lapointe Harris, intervenante jeunesse au CRCOC.

Marie-France Lalonde, souligne la passion et le dévouement de l’intervenante Tanya Lapointe Harris et l’intervenant Joël Beauchesne dans le cadre de cette offre de services complète. « Je suis fière de l’aide financière de la Fondation Trillium Ontario qui permet d’appuyer les jeunes dans leurs relations interpersonnelles et de les aider à développer leur estime de soi. » – Marie-France Lalonde, députée provinciale d’Ottawa-Orléans.

Le programme jeunesse du CRCOC est présentement financé par la Fondation Trillium de l’Ontario (FTO). Grâce à ce financement de 394 100 $ pour 3 ans, le Centre est en mesure d’offrir les trois volets suivants :
– Une halte accueil hebdomadaire offerte selon différentes formules (soirée mixte, soirée filles seulement, soirée LGBTQ2+);
– Un service de counselling un à un pour les jeunes de 12 à 18 ans;
– Une série d’ateliers, appellée les ateliers SELFIE, qui seront offerts dans les écoles d’Orléans-Cumberland pour outiller les jeunes de la 9e à la 12e à développer leur estime de soi et leur résilience. Chaque atelier est conçu en fonction d’un apprentissage socio-émotionnel et aborde les compétences de la conscience de soi, la maîtrise de soi, la conscience sociale, les relations interpersonnelles et la prise de décisions. Chacune de ses composantes s’intègre dans les trois volets du programme.

« Nous sommes témoins quotidiennement des bienfaits et de l’émancipation des jeunes grâce à cet argent reçu. Lorsqu’un jeune a des défis à l’école, à la maison ou avec des amis, ceci devient souvent difficile à gérer. L’anxiété et le stress sont des problématiques récurrentes chez les jeunes que nous desservons. Les ateliers, la halte-accueil et les services de counselling nous permettent d’outiller les jeunes afin qu’ils puissent gérer ces situations maintenant et plus tard.» rapporte la gestionnaire de programmes, Chantal Pomerleau.
Il est important pour le CRCOC que les jeunes soient informés du fait que le Centre puisse leur permettre d’acquérir des habiletés qui les aideront à faire face aux défis qui surviennent. De là l’importance de renforcer des liens entre les familles, les écoles et les organismes communautaires tels que le nôtre.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Courriel